Construction et Études en Génie Civil – Moncef Jary

Construction et Études en Génie Civil – Moncef Jary

/

 

Vous présentent L’entrepreneur Thniti du mois : projet de construction et d’études en génie civil – MONCEF JARY

 

Entreprendre relève souvent d’un chemin de croix. Cela renforce l’esprit de performance des auto-entrepreneurs. Moncef Jary en fait partie. Il y a toujours une grande propension à la réjouissance dans le succès d’un entrepreneur, ces derniers ayant beaucoup de difficultés à vaincre les obstacles et à défier les usages courants instituant l’initiative privée comme un risque, il est presque d’instinct de célébrer leur succès. Parfois, il serait heureux pour un futur chef d’entreprise ou un nouveau créateur de projet de bénéficier d’un concours de circonstances.

MONCEF JARY , GISEMENT D’INGÉNIOSITÉ
Le programme, initié par la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie –la CONECT- avec le soutien du Qatar Friendship Fund –QFF-, accorde une attention particulière aux régions les moins dotées. Celles-ci pâtissent davantage du poids des disparités régionales en termes d’opportunités d’emploi et de dynamiques de croissance. Par conséquent, se porter sur un projet dans le domaine du génie civil dans une région, qui plus est embourbé dans un marasme, ne doit rien au hasard. Toutes proportions gardées, le hasard ne semble n’avoir eu aucune prise sur le destin de Moncef Jary.

 

Portrait

 

Avec son diplôme d’ingénieur en Génie Civil, Moncef Jary est aujourrd’hui chef d’entreprise. Moncef dirige, actuellement, un projet de construction et d’études en génie civil à Ben Guerdène. Après une maitrise décrochée en 2004, il suit son chemin et se taille une solide expérience en la matière. Une quinzaine d’années durant lesquelles il navigue entre Tunis et Tripoli. Ayant embrassé les deux rives, Moncef Jary consolide ses acquis dans les activités pétrolières et se confronte à de nouveaux défis qui renforcent sa disposition à l’auto-entrepreneuriat. Quand il regagne la Tunisie dans la foulée du déclenchement de la révolution libyenne, il est résolu à monter son propre projet. Les obstacles auxquels il se heurte compromettent, néanmoins, sa démarche. Sans trop d’hésitations, il s’inscrit en 2015 sur la plate-forme « Thniti by CONECT & QFF ». Moncef a une idée précise de ce qu’il veut accomplir et n’éprouve pas de mal à convaincre ses bailleurs de fonds. Le projet est à la mesure des ambitions que « Thniti by CONECT & QFF » veut accompagner.

 

La plate-forme soutient autant les petits artisans que les futurs dirigeants. Tout dépend du degré d’innovation et de performance des projets, de leur viabilité et de leur force d’employabilité. « Thniti by CONECT & QFF » effectue, également, un travail de sélection visant à faciliter l’accès au financement. Elle organise, en outre, des ateliers de formations et d’idéations pour les candidats dont les projets ont été retenus. Elle repousse chaque candidat dans ses retranchements de façon à l’initier à ses futures responsabilités. Pour Moncef la confirmation est tombée le 13 mai 2016. Lorsqu’il a obtenu le financement, le plus dur était derrière lui. La crainte de se voir recalé, les réticences de l’entourage et la longueur des procédures. Le coût du projet de Moncef était estimé à 130.000 dinars, il a reçu un financement équivalent. La Banque Tunisienne de Solidarité lui a octroyé 82.000 dinars, le Qatar Friendship Fund 36.000 dinars et il a lui-même contribué à hauteur de 12.000 dinars.

 

Il a mis la première pierre et a démarré ses activités le 13 juin 2016. Il emploie 3 personnes en permanence et 8 saisonniers. Quand on sonde son état d’esprit, on ressent son enthousiasme de travailler à son propre compte. Il sait, pourtant, ce qui incombe à cette indépendance. Le moindre faux pas pénaliserait la pérennité de son projet. Et personne ne sera à la rescousse. Moncef collabore, principalement, avec le privé et déplore que l’Etat ait restreint l’accès à ses marchés. Il le regrette d’autant plus que cela aggrave, parfois, ses difficultés financières. Mais sa détermination est sans failles.