Fawzi Rbeihi, Dynamo Tunisie

  Vous présentent L’entrepreneur Thniti du mois : Faouzi Rbeihi, fondateur de Dynamo Tunisie !   Rien ne l’y prédisposait lorsqu’il était sur les bancs de l’école d’animation de Bir El Bey ! Il a fallu un choix audacieux, une force d’appoint et l’appui du programme Thniti by CONECT & QFF pour que Faouzi Rbeihi […]

Fawzi Rbeihi, Dynamo Tunisie

/

 

Vous présentent L’entrepreneur Thniti du mois : Faouzi Rbeihi, fondateur de Dynamo Tunisie !

 

Rien ne l’y prédisposait lorsqu’il était sur les bancs de l’école d’animation de Bir El Bey ! Il a fallu un choix audacieux, une force d’appoint et l’appui du programme Thniti by CONECT & QFF pour que Faouzi Rbeihi saute le pas et se lance dans le parcours entrepreneurial.

Fawzi Rbeihi , Dynamo Tunisie
Le programme, initié par la Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie –la CONECT- avec le soutien du Qatar Friendship Fund –QFF-, accorde une attention particulière aux régions les moins dotées. Celles-ci pâtissent davantage du poids des disparités régionales en termes d’opportunités d’emploi et de dynamiques de croissance. Par conséquent, se porter sur un projet dans le domaine du génie civil dans une région, qui plus est embourbé dans un marasme, ne doit rien au hasard. Toutes proportions gardées, le hasard ne semble n’avoir eu aucune prise sur le destin de Moncef Jary.

 

Portrait

 

Parti sur un métier d’animation en ayant obtenu sa maîtrise de l’école de Bir El Bey et ensuite un master en sociologie de travail ciblant l’organisation de travail des téléservices, Faouzi encore doctorant en gestion des compétences a choisi de se lancer dans l’entreprenariat. Il a donc créé son entreprise de centre d’appel « Dynamo Tunisie » destiné au marché local en réussissant à décrocher des contrats avec des clients prestigieux tels que Tunisie Telecom. Des embûches, il en a connu comme tout à chacun s’essayant dans le domaine de l’entreprenariat et que les moyens ne coulent pas à flot. C’est pourquoi Faouzi n’a pas hésité à s’orienter vers le programme Thniti initié par la CONECT et QFF ( Quatar fund fondation) en vue de profiter aussi bien d’une assistance pour l’accès au financement que d’un appui managérial afin de mettre toutes les chances de son côté.

 

En effet, le programme Thniti by CONECT & QFF a ouvert de grandes portes au profit des jeunes diplômés du supérieur ayant dépassé l’idée de se faire simple salarié. Il permet l’identification des besoins de chaque entrepreneur, de les comprendre et ensuite de l’accompagner tout au long du processus et jusqu’à la création effective de son entreprise. Faouzi en a profité afin de mettre au clair l’idée de son projet, d’établir un plan d’affaires en bénéficiant du savoir-faire de coachs accompagnateurs. Il salut à juste titre l’effort déployé par les représentants de ce programme en vue de mener à bon port son projet et de pouvoir par la suite le développer.

 

Le centre d’appel « Dynamo Tunisie » a démarré plus d’un an en arrière avec un investissement de 120 mille dinars. Cette petite entreprise renferme une cinquantaine d’employés qui sont tous diplômés de l’enseignement supérieur. Faouzi Rbeihi évoque la naissance de l’idée et ses motivations derrière ce choix précis de l’activité en parlant de sa propre expérience dans les centres d’appels où il a eu à occuper divers postes. Il a visé ce choix de part sa connaissance du domaine d’activité ainsi que des différentes tâches requises au niveau du management et de la gestion de l’entreprise. Le défi pour Faouzi a été de lancer ce projet en s’adressant au marché local.

 

Quant à son portefeuille clients, il se développe de mieux en mieux. Faouzi avait démarré son activité avec un client de taille à savoir : l’opérateur téléphonique historique Tunisie Telecom en fournissant le volet de l’annuaire téléphonique. Egalement, le centre d’appel a travaillé pour le compte du ministère de Transport et ce, en tant que service d’information voyageurs. S’ajoute à cela une action entreprise au profit du ministère de l’Enseignement supérieur en fournissant une plateforme d’assistance technique pour le centre national de l’orientation universitaire.

 

Néanmoins et comme tout entrepreneur à ses débuts, Faouzi a rencontré une ribambelle de difficultés. D’abord, le financement eu égard au fait que les banques de la place ne prêtent plus de crédit à cet effet. En ce qui regarde la BTS et la BFPME, les procédures sont lourdes et requièrent une longue haleine sinon l’activité des centres d’appel ne figure plus dans le périmètre de la BTS. Afin de pallier à ces difficultés de taille, Faouzi s’est orienté vers une autre forme de financement. Il s’agit d’un apport personnel assorti de crédits fournisseurs.

 

Faouzi voit l’avenir en grand. Il y croît d’autant plus que l’activité des centres d’appel évolue avec les nouvelles technologies, ce qui est à même d’ouvrir de nouvelles voies pour agrandir son projet et diversifier ses activités dans le même domaine. Choisissant la niche du marché local car encore vierge, Faouzi envisage d’intégrer par la suite le marché international en développement en outre l’activité des applications intégrées. Et il se dit sur la bonne voie. D’ailleurs, l’entreprise de Faouzi a obtenu la certification qualité IOS 9001 et a mis en place un système de gestion de l’innovation.

 

Animé par un optimisme contagieux, Faouzi lance un appel d’espoir à l’adresse de tous les jeunes diplômés pour se lancer à leur propre compte et bâtir un avenir meilleur pour le pays.