COMMUNIQUÉS DE PRESSE

La Confédération des Entreprises Citoyennes de Tunisie « CONECT » participe au mouvement THE NEXT SOCIETY pour soutenir l’innovation en Méditerranée

/

Lancement réussi en Grèce pour THE NEXT SOCIETY, un mouvement qui regroupe entrepreneurs, investisseurs, grands groupes, acteurs publics et privés de l’innovation en Europe et en Méditerranée.

Cette communauté a saisi l’occasion pour dévoiler son plan d’action mis en œuvre sur 4 ans, avec l’appui de la Commission européenne. Ses activités ambitionnent d’accompagner le changement dans la région, en plaçant le secteur privé au cœur du dialogue et des dispositifs sur l’innovation et la compétitivité. THE NEXT SOCIETY se fait l’écho d’une philosophie inclusive, basée sur la responsabilité sociale des entreprises et accompagne l’émergence de talents et de nouveaux leaders en ciblant les start-ups, les clusters et les structures de transfert technologique.

À l’occasion de l’événement, co-organisé le 16 mai à Athènes par ANIMA Investment Network et Enterprise Greece, près d’une centaine de professionnels et experts euro-méditerranéens ont échangé sur les activités mises en œuvre par l’initiative, en présence des ministres

grecs M. Dimitris Papadimitriou, ministre de l’Economie et du Développement et M. Costas Fotakis, ministre délégué à l’Innovation et à la Recherche.

Pour Candace Johnson, présidente d’EBAN (The European Trade Association for Early Stage Investors) « …les solutions aux problèmes du monde d’aujourd’hui résident dans les entrepreneurs du Maghreb, du Moyen-Orient et de l’Afrique ». Vladimir Rojanski de la DG NEAR à la Commission européenne, a, quant à lui, souligné l’importance de la création d’emplois et du développement des PME et des start-ups, ainsi que la forte volonté de l’Union européenne de soutenir l’innovation au travers du développement de nouveaux mécanismes de financement dans la région.

 

 

 

 

 

 

Une ambition partagée pour la Méditerranée 

 

Pour Candace Johnson, présidente d’EBAN (The European Trade Association for Early Stage Investors) « …les solutions aux problèmes du monde d’aujourd’hui résident dans les entrepreneurs du Maghreb, du Moyen-Orient et de l’Afrique ». Vladimir Rojanski de la DG NEAR à la Commission européenne, a, quant à lui, souligné l’importance de la création d’emplois et du développement des PME et des start-ups, ainsi que la forte volonté de l’Union européenne de soutenir l’innovation au travers du développement de nouveaux mécanismes de financement dans la région.

Ouverts par Christos Staikos, président de Enterprise Greece et Emmanuel Noutary, délégué général de ANIMA Investment Network, les échanges de la conférence publique ont mis en lumière des thèmes clés pour la région : comment diffuser une culture d’entrepreneuriat et de leadership auprès des jeunes ? Quelles sont les initiatives qui posent un nouveau regard sur leur potentiel et qui nourrissent le mouvement THE NEXT  SOCIETY ? Comment les collaborations et approches en réseau contournent les freins à l’innovation ? Comment renforcer le transfert technologique sans tomber dans les travers du parachutage de modèles venus d’ailleurs ? Autant de sujets passionnants dont se sont emparés les représentants des institutions publiques, entrepreneurs, investisseurs et réseaux de soutien à l’innovation présents à Athènes.

Dimitrios Papadimoulis, vice-président du Parlement européen et chef de la délégation du parti SYRIZA a remarqué que « la vision actuelle de la Méditerranée manque d’innovation, il y a un vrai besoin d’initiative comme celle-ci aujourd’hui pour changer le futur de la région ».

 

 

THE NEXT SOCIETY active le changement à tous les niveaux

 

Le 16 mai à Athènes, THE NEXT SOCIETY a présenté un plan d’action complet soutenu par la Commission européenne, qui agira à plusieurs niveaux :

  • Améliorer les cadres réglementaires: THE NEXT SOCIETY met en place un dialogue public-privé et une analyse de la performance des écosystèmes d’innovation méditerranéens afin de définir et mettre en œuvre des feuilles de route stratégiques nationales afin d’améliorer le cadre de soutien à l’innovation.
  • Favoriser le succès des start-ups: THE NEXT SOCIETY offre un appui sur mesure aux startups méditerranéennes pour les aider à conquérir l’international et à lever des fonds grâce à des ateliers de travail et formations, des séjours d’immersion et d’incubation dans des pôles d’innovation européens, des rencontres avec investisseurs et l’accompagnement de longue durée par des mentors engagés.
  • Promouvoir et internationaliser les clusters: THE NEXT SOCIETY développe des services d’apprentissage entre pairs pour les clusters commerciaux et industriels, des partenariats étrangers et les guide vers une démarche de gestion d’excellence du Cluster.
  • Accompagner les structures de transfert technologique: THE NEXT SOCIETY forme des managers de structures de transfert technologique comme des entrepreneurs et les aide à améliorer leurs services, à commercialiser leur portefeuille d’innovations et à rencontrer des clients potentiels.

 

Notre contribution à THE NEXT SOCIETY

Douja Gharbi, Vice-Présidente CONECT

La CONECT, centrale patronale en Tunisie, et membre du mouvement THE NEXT SOCIETY vise à diffuser largement la culture de l’innovation et de l’esprit entrepreneurial, promouvoir les acteurs de l’innovation du pays, développer de nouvelles offres de marché ainsi que renforcer la communauté de l’innovation et de l’investissement de l’UE-MED.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

THE NEXT SOCIETY

Equipe presse et communication

ANIMA

Magali Morel    :   magali.morel@anima.coop

Inmaculada Ruiz  :  inmaculada.ruiz@anima.coop

CONECT

Douja Gharbi : douja.gharbi@conect.org.tn